Bienvenue sur le blog de
31830 Collectif de gauche

Les messages du collectif

Fil des billets

Les Toulousain(e)s peuvent suivre le conseil municipal sur le net, les Plaisançois(es) en sont privé(e)s par le refus de son conseil municipal

Le 12 Janvier, Raphaël Réquéna, conseiller municipal a demandé au nom du Collectif de gauche, alternatif et citoyen, que les séances du conseil municipal soient filmées et mises à disposition sur le site de la Mairie, pour que les citoyen(ne)s qui ne peuvent assister à ces réunions, puissent suivre les débats de cette assemblée avec les moyens techniques de notre temps.
La majorité municipale et le groupe UMP on voté contre cette demande,
Le dernier numéro de la lettre citoyenne posait alors cette question:

Mais qu'ont-ils donc à cacher?

L'article suivant, au sujet du conseil municipal de la ville de Toulouse, paru dans la dépêche du midi du 26 janvier, renforce la justesse et la pertinence de notre demande

Voici quelques exemples de retransmissions des séances du Conseil Municipal sur internet.

Ville de Tarbes (65) : Conseil municipal du 19 décembre 2011

Ville de Dunkerque (59) : Conseil municipal du 30 janvier 2012

Ville de Colombes (92) : Conseil municipal du 15 décembre 2011

Ville de Banyuls sur mer (66) : Conseil municipal du 30 novembre 2011

Ville de Vigy (57) : Conseil municipal du 16 décembre 2011

Ville de Dax (40) : Conseil municipal du 22 novembre 2011

Ville de Morières les Avignon (84) : Conseil municipal du 22 décembre 2011

Le Collectif de gauche, alternatif et citoyen ne compte pas rester sur ce refus et fort de ces exemples, demandera que cette question soit à nouveau inscrite à l'ordre du jour d'un prochain conseil municipal.

 

Bonne année

Le collectif de gauche, alternatif et citoyen de Plaisance du Touch vous souhaite une bonne et heureuse année 2012.
Le gouvernement, lui nous a concocté toute une série de mesures d'austérité qui ont pris effet le 1er janvier et qui vont peser très lourd dans le budget des Français, comme le résume parfaitement cette image, parue dans l'Humanité du 2 janvier 2012:

mauvais coups 2012

 

Agriculture locale - Explications de vote au conseil municipal

Le « Collectif de gauche, alternatif et citoyen » a voté pour l’acquisition par la commune de 42ha de terres agricoles.

POURQUOI CE VOTE POSITIF ?



Parce qu’en matière de santé alimentaire il y a urgence ! En effet le programme de suivi des résidus de pesticides dans les aliments végétaux de la Commission Européenne a dévoilé que la contamination atteint un niveau record avec 47% des fruits et légumes contaminés dans l’Union, ce qui représente une hausse de 3% par rapport aux chiffres de l’an dernier. En clair, le modèle agricole industriel et la transformation-distribution proposent des fruits et légumes coûteux, souvent de faible valeur gustative, de faible valeur nutritionnelle et truffés de résidus de pesticides.



COMMENT RÉDUIRE CETTE POLLUTION ALIMENTAIRE ?



En saisissant l’opportunité que nous offre l’acquisition par la commune des terres agricoles, pour mettre en place localement une véritable démarche de soutien à des produits de qualité permis par des modes de production diversifiés, respectueux de l’environnement, satisfaisant à la fois les producteurs comme les consommateurs.

Le vote du « Collectif de gauche, alternatif et citoyen » pour l’achat des terres agricoles s’est accompagné d’une revendication : La création, par le conseil municipal, d’une commission composée d’élu(es)s et d’agriculteurs locaux.

La mission de cette commission, préparer un projet qui réponde aux attentes des plaisançois, citoyens – consommateurs : une activité agricole/maraichère de proximité qui allie fraicheur, gout des produits, diversité et absence de résidus de pesticides.

Le conseil municipal a voté cette création, puis à la séance du 14/12/2011, il a voté la mise à disposition des terrains agricoles communaux aux agriculteurs locaux pour une durée d’un an. Il a aussi décidé que pendant cette année de prêt la commission doit élaborer une charte qui sera proposée, en priorité, aux agriculteurs locaux.

Nous avons aussi demandé que participe aux travaux de la commission une organisation syndicale, la « Confédération paysanne ».

Le « Collectif de gauche, alternatif et citoyen », qui a demandé et obtenu la création de la commission, informera régulièrement la population des travaux de la commission.

 

Tous dans la rue le mardi 11 octobre à Toulouse: Pour un autre partage des richesses

Les organisations syndicales départementales CGT, FSU, Solidaires ont décidé de faire de la mobilisation nationale interprofessionnelle du mardi 11 octobre une grande journée de GREVE et MANIFESTATION contre les politiques d'austérité mises en place et annoncées en France et en Europe.

10h30 Place Jeanne d'Arc

Lire le tract unitaire ICI

 

La direction de GDF Suez profite des vacances pour que la casse de l'entreprise continue !

Voici un texte syndical qui dénonce les méthodes de la direction de GDF Suez, qui convoque son Comité Central d’Entreprise en plein mois d'août, pour poursuivre la casse de l'entreprise, et de plus sans respecter le délai légal pour en informer les syndicats.

Lire ICI

 

La famine, pourquoi?

La famine sévit en Afrique de l'est depuis plusieurs années, Tous les médias sont mobilisés pour la campagne de solidarité avec les populations victimes de la famine dans la corne de l’Afrique.

Chacun peut évidemment aider ces peuples en détresse, par l'intermédiaire de l'ONG de son choix.

Voici un communiqué du Collectif de gauche alternatif et citoyen, qui expose notre point de vue.

Cliquez ICI

Comment on fabrique la famine en Somalie

" La Somalie est demeurée autonome sur le plan alimentaire jusqu’à la fin des années 1970. Dès le début des années 1980, son économie nationale a été déstabilisée et l’agriculture vivrière anéantie."

Encore un bel exemple de paupérisation sous prétexte d' "aide" et de "développement". Et là encore, le "climat" a bon dos.

Pour en savoir plus : cliquez ICI

 

Révélation : l’Ethiopie cède des terres agricoles à des compagnies étrangères en pleine période de famine

Voici un document intéressant qui révèle une cause d'aggravation de la famine qui sévit en Afrique de l'est, mais qui est peu reprise par les médias:

L'accaparement des terres les plus productives par des compagnies étrangères qui y pratiqueront une agriculture intensive d’exportation, avec la bénédiction de l'Etat Éthiopien.

Bonne lecture.

cliquez ICI

 

La réforme territorial, c'est maintenant !

A propos de la réforme territoriale, au « Collectif de gauche, alternatif et citoyen » nous nous posons les questions que sont en droit de se poser tous les citoyen(e)s:

  • Que vont devenir les intercommunalités comme la « Communauté de Communes de la Save au Touch », (dont Plaisance du Touch fait partie) ?
  • Que vont devenir les communes quand la loi encourage aujourd'hui leur fusion ?
  • Que vont devenir les personnels ?
  • Est-ce que ces réformes vont apporter aux populations plus de services publics, plus accessibles, et lesquels ?
  • Est-ce que ces réformes vont apporter plus de ressources pour la commune et plus de justice fiscale en diminuant l'imposition locale des plus modestes ?

Lire la suite...

 

REVOLVERE !!!!

Cliquez sur le document pour le visualiser en plein écran (format pdf)

22 mars 2011-REVOLVERE.jpg

 

Manifestation devant Francazal le samedi 25 septembre.

Le collectif de gauche, alternatif et citoyen est très inquiet

  • sur le manque de transparence sur les projets de reconversion du site de l'aéroport militaire de Francazal.
  • sur les menaces d'une transformation de cette plateforme en 2ème aéroport de l'agglomération toulousaine, avec toutes les nuisances sonores que cela entraînerait pour notre ville.

Nous appelons la population de Plaisance du Touch à participer à la manifestation organisée par le Collectif Francazal, le samedi 25 septembre à 17 heures devant la base de Francazal.

 

MOBILISATION CITOYENNE

A l’ordre du jour du conseil municipal du jeudi 25 février 2010 :
« Adoption du programme et de l’enveloppe de l’opération de rénovation du centre-ville – Conception et réalisation de la Place Bombail et ses abords. »

Lors des rencontres le samedi matin au marché et de la réunion publique d’informations organisée par notre collectif, les plaisançois et les plaisançoises ont souhaité:

Que la place Bombail devienne le cœur de ville, un lieu de rencontre et de convivialité inter-générationnelle et que l’essentiel de l’espace soit consacré aux espaces verts et aires de jeux.

Que la salle des fêtes soit aménagée, pour permettre à la fois des manifestations culturelles, conviviales et la tenue des marchés.

Le maintien de la Poste sur la place.

La majorité municipale ne semble pas avoir renoncé à son projet immobilier sur la place Bombail.

Le « Collectif de gauche, alternatif et citoyen » appelle la population à venir assister au conseil municipal.

Jeudi 25 février 2010 (18h30 au Pigeonnier).

 

Restauration scolaire, L'enfant et le paysan.

Voici un article que Raphaël Réquéna, conseiller municipal, au nom du Collectif de gauche, alternatif et citoyen de Plaisance du Touch, va faire paraître dans le SPOT du mois de mars 2010. Ce texte demande à la municipalité la mise en régie de la restauration scolaire, qui générerait des économies substantielles, ce qui permettrait l'utilisation la plus large possible de produits issus de l'agriculture biologique.

Bonne lecture : Cliquez ICI
 

« CŒUR DE VILLE » Plaisançois(e)s prenez la parole !

L’article « Quel centre ville pour demain » paru dans le bulletin d’information de la commune (SPOT n°10 janvier-février) laisse planer un doute sur les intentions de la majorité municipale :

« … il est important de préserver ce lieu avec des espaces verts, un espace de jeux pour les enfants, des commerces, des logements limités à du R + 2 avec ascenseurs pour permettre aux personnes âgées de résider en centre ville… ».

Pourtant les propos rassurants ont fusé de toutes parts (Conseils municipaux des 19/11 et 16/12/2009). A la réunion avec les élus minoritaires (8/01/2010), il nous a été évoqué la possibilité d’une place sans construction, avec la démolition de la salle des fêtes pour consacrer l’espace à la verdure, aux jeux et même la renaissance de la fontaine.

Le « Collectif de gauche, alternatif et citoyen » l’a dit et écrit :

• Le ré-aménagement de la place Bombail, le « cœur de ville », doit être un lieu de rencontre et de convivialité intergénérationnelle. Cela signifie concrètement que l’essentiel de la place soit consacré aux espaces verts (avec bancs) et aux aires de jeux.

• La salle des fêtes, avec des aménagements peut accueillir à la fois des manifestations culturelles, conviviales et la tenue des marchés forts prisés par la population de la commune.

• Le projet de parking souterrain sur la place n’est pas réalisable pour cause « d’humidité », un problème bien connu des anciens plaisançois.

Mardi 26 janvier à 20h30, la majorité municipale organise une réunion publique à la salle des fêtes.

Nous invitons les plaisançoi(se)s à y participer et à prendre la parole pour que la place Bombail devienne, non pas un quartier parmi d’autres, ni un centre commercial de plus, mais le « cœur » de notre commune.

 

Après l'échec de la conférence de Copenhague

Faites-vous votre opinion.

En revenant sur la conférence que Geneviève Azam a animé le 26 novembre 2009, avant le début de la conférence de Copenhague sur le climat:
Regardez cette vidéo sur TV Bruits

Puis consultez ces articles:
Sur le site de WWF
Et sur celui du Monde.

Votre avis nous intéresse, laissez-nous un commentaire ci-dessous.

 

Aménagement du centre-ville : Nos propositions

Lors de la séance du dernier conseil municipal (19 novembre 2009) il a été demandé aux élu(e)s de formuler des propositions pour établir le « cahier des charges » du projet d’aménagement du centre ville, en particulier l’espace de la place Bombail (délimitée par les rues des écoles, du Prat-Dessus et Béoulaygue).

Les propositions ci-dessous sont le fruit des rencontres avec des Plaisançois et des Plaisançoises le samedi matin au marché et lors de la réunion publique d’informations organisée par notre collectif.

Des nombreux échanges avec des riverains de la place Bombail, pour la plupart résidant à Plaisance depuis de nombreuses générations, nous ont appris, qu’à l’origine, la place était un lieu de pacage pour bovins, que les lieux étaient humides avec l’existence d une mare.

Nous avons aussi appris que lors d’une étude des sols sur la place, l’engin de forage s’était bloqué et que le sol était recouvert d’eau boueuse.

Notre première proposition, principe de précaution oblige, est que le cahier des charges ne prévoit pas la construction d’un parking souterrain.

En ce qui concerne le ré aménagement de la place, nous l’avons écrit et répété à chaque occasion, le cœur de ville doit être le lieu de rencontre et de convivialité intergénérationnelle.

Cela signifie concrètement et c’est notre seconde proposition, que l’essentiel de l’espace soit consacré :

aux espaces verts et aires de jeux,
à la construction d’une halle qui par ses dimensions permettra à la fois des manifestations culturelles, conviviales et la tenue des marchés forts prisés par la population de la commune.

A coté de la poste, service public auquel sont attachés les plaisançois et les plaisançoises,

nous proposons la création :

de commerces de proximité, variés et de qualité,
de services à la personne
d’un bistrot-brasserie (une demande approuvée, nous l’avons noté lors de nos rencontres, par la majorité de la population).

Le « cœur de ville » ce n’est pas un quartier parmi d’autres, c’est « l’espace » de tous les habitant(e)s !
Pour cette raison il ne peut y avoir construction de logements sur la place Bombail.

Nous rappelons que notre commune, très grande par sa surface, dispose des espaces nécessaires pour l’accueil de nouveaux habitants, avec notamment et nous y sommes très attachés, par l’implantation de logements sociaux.

A l'ordre du jour du Conseil municipal du mercredi 16 décembre 2009, il est inscrit :
« communication sur le cahier des charges pour l’aménagement du Centre Ville ».

Le « Collectif de gauche, alternatif et citoyen »
invite les plaisançois et les plaisançoises
à participer, comme la loi le prévoit, à cette séance du Conseil municipal.

Mercredi 16 décembre à 18h30 au Pigeonnier de Campagne.

 

CŒUR DE VILLE OU CŒUR DE PIERRE? Réunion publique d’information

Les membres du Conseil municipal, toutes tendances confondues, ont fait le même constat : il manque à Plaisance du Touch un « cœur de ville » (un centre ville). Unanimité aussi sur le lieu d’implantation : la place Bombail !

Dans les 3 premières esquisses présentées aux élu(e)s, il apparaît que la restructuration de la place Bombail ressemble plus à un projet immobilier qu’à la création d’un « Cœur de ville ».

Bien entendu, monsieur le Maire et sa majorité ont le pouvoir de décider, en conseil municipal, de la restructuration de la place Bombail.

Au « Collectif de gauche, alternatif et citoyen » nous pensons que cette décision doit être précédée par une information de la population et la prise en compte des avis qu’elle émettra.

Plaisançois et plaisançoises, le « Collectif de gauche, alternatif et citoyen » vous invite à une réunion publique d’informations sur le projet de restructuration de la place Bombail


Jeudi 12 novembre 2009, 20h45,
salle de réunion, place Bombail



Nous vous informons. Donnez votre avis en cliquant sur le lien "commentaire" ci-dessous ou bien en utilisant "écrivez-nous" dans la colonne de droite

 

Nos trois lettres ouvertes au maire "esquivées" lors du conseil municipal du 22 octobre

Lors du Conseil municipal du 22 octobre 2009, alors que les questions diverses allaient être abordées, les membres du groupe UMP et une partie des conseillers municipaux de la majorité quittèrent la salle sans aucune explication. Nos trois lettres ouvertes au maire qui devaient être mises en débat n'ont pu être présentées, faute de quorum.

La prochaine réunion du Conseil municipal aura lieu le 19 novembre prochain à 18h30 au Pigeonnier de Campagne. Une question importante sera à l'ordre du jour, concernant la rénovation du centre-ville.

Je précise que les réunions du conseil Municipal sont publiques et je ne saurais trop vous encourager à y assister et à solliciter les membres de votre entourage. Les trois lettres ouvertes seront à nouveau présentées à l'ordre du jour par le notre conseiller municipal, au nom du Collectif de gauche et nous espérons que cette fois, elles pourront être examinées.

 

CŒUR DE VILLE OU CŒUR DE PIERRE?

Voici le texte que Raphaël Réquéna, Conseiller municipal du Collectif de Gauche, a proposé pour insertion dans le bulletin mensuel municipal SPOT de novembre, à propos du projet de l'équipe municipale concernant la rénovation du centre-ville.

Lire le texte ICI

 

L’Etat déshabille les écoles publiques pour encourager le développement des écoles privées.

Face à l’adoption de la loi CARLE en fin septembre 2009 à l’assemblée nationale, les députés ont engagé un recours en Conseil Constitutionnel. Un appel aux élus locaux et aux citoyens est fait par le CNAL* pour ne pas payer et multiplier les contentieux.

Le CNAL (Comité National d’Action Laique) est composé des DDEN, de la FCPE, de La Ligue de l’Enseignement, du SE-UNSA et de l’UNSA-Education.

Lire la suite...

 

Appel intersyndical - Vote de la "loi de mobilité" mettant en cause le statut de fonctionnaire.

Le projet de loi dit « de mobilité et des parcours professionnels » va être examiné à l’Assemblée Nationale, à partir du 2 juillet.

Ce dispositif législatif est avant tout une attaque frontale contre le statut des fonctionnaires et les garanties qu’il représente pour tous les citoyens.

Ce projet de loi crée une nouvelle position visant à mettre en œuvre des licenciements massifs dans la Fonction publique, étend les possibilités de recourir à de la main d’œuvre précaire (alors qu’il y a déjà un million de non titulaires) et envisage de confier le recrutement et la gestion des contractuels aux sociétés d’intérim.

Un rassemblement est prévu aujourd'hui 2 juillet à 12h00- Métro Canal du midi, sortie du conseil général.

BONNE LECTURE.

Appel intersyndical fonctionnaires

- page 1 de 2