Bienvenue sur le blog de
31830 Collectif de gauche

Pétition

Fil des billets

1575 demandes d'abrogation du décret autorisant l'utilisation des déchets radioactifs dans les biens et les produits de consommation courante

Depuis le 13 mars 2010, une la campagne de signatures de la pétition a été menée par le Collectif de gauche, alternatif et citoyen de Plaisance du Touch, en accord avec la CRIIRAD.

Le comptage des noms sous les lettres aux ministres a donné les résultats suivants:

Roselyne Bachelot, Ministre de la Santé et des sports: 521 noms
Jean-Louis Borloo, Ministre de L’Ecologie, du Développement durable et de la Mer : 525 noms
Christine Lagarde Ministère de l’Economie, des Finances et de l'Emploi : 529 noms

Soit 1575 actes de responsabilité citoyenne.

Ces pétitions ont été envoyées le 11 mai 2010 à ces ministres, par notre président, pour leur demander d'abroger le décret du 5 mai 2010, instituant un régime de dérogation à l'interdiction d'utiliser les déchets radioactifs dans les biens et les produits de consommation courante.

Nous remercions toutes celles et ceux qui ont participé à cette campagne, en signant et/ou en faisant signer ces pétitions. Nous suivront cette affaire avec la plus grande vigilance et nous vous en tiendrons informés sur les pages de ce blog et dans la Lettre citoyenne que vous trouverez dans votre boîte aux lettres ou sur le marché du samedi matin.

 

RECYCLAGE DE SUBSTANCES RADIOACTIVES : Plus de 1400 noms ont été recueillis pour les lettres aux ministres

Un ARRÊTE INTERMINISTÉRIEL a instauré une procédure de DÉROGATION qui permet l’incorporation de substances radioactives dans les biens de consommation et les matériaux de construction.

La Commission de Recherche et d’Informations Indépendantes sur la RADioactivité (CRIIRAD) lance une grande mobilisation pour l’abrogation de cet arrêté.

Le « Collectif de gauche, alternatif et citoyen » soutien cette initiative citoyenne de santé publique.

Nous invitons la population plaisançoise à écrire aux ministres concernés.

Un modèle de lettre est disponible en cliquant sur leur nom.
(Lagarde, Borloo, Bachelot)

Ces modèles sont aussi disponibles sur le site de la CRIIRAD. (www.criirad.org).

Depuis le 13 mars plus de 1400 signatures, de citoyen(ne)s et d’élu(e)s du conseil municipal, ont été recueillies.

Nous enverrons bientôt ces lettres aux ministres et nous vous tiendrons au courant de la suite de cette action.

 

RECYCLAGE DE SUBSTANCES RADIOACTIVES

En 2002, deux garanties essentielles pour la protection du public contre les dangers des rayonnements ionisants ont été inscrites dans le CODE DE LA SANTE PUBLIQUE (CSP) :

L’INTERDICTION D’AJOUTER délibérément des substances radioactives dans les aliments, les biens de consommation et les produits de construction (cf. article R.1333-2) ;

L’INTERDICTION D’UTILISER des matériaux et des déchets provenant d'une activité nucléaire – et qui sont CONTAMINES ou susceptibles de l’être – pour la fabrication de biens de consommation et de produits de construction (cf. article R.1333-3).

Le 5 mai 2009, un ARRETE INTERMINISTERIEL a instauré une procédure de DEROGATION à ces interdictions. Cet arrêté permet par dérogation l’incorporation de substances radioactives dans les biens de consommation et les matériaux de construction. Il a été publié en dépit d’un AVIS DEFAVORABLE de l’Autorité de Sûreté Nucléaire.

La Commission de Recherche et d’Informations Indépendantes sur la RADioactivité (CRIIRAD) lance une grande mobilisation pour la protection du public.

Le « Collectif de gauche, alternatif et citoyen » soutien cette initiative citoyenne de santé publique.
Nous invitons la population plaisançoise à écrire aux ministres concernés.

Un modèle de lettre est disponible en cliquant sur leur nom.
(Lagarde, Borloo, Bachelot)

Ces modèles sont aussi disponibles sur le site de la CRIIRAD. (www.criirad.org).

Vous pouvez aussi télécharger et imprimer l'affiche de la mobilisation.

Pour ceux et celles qui veulent s’adresser aux ministres, le « Collectif » organise une campagne de signatures :

samedi 13 mars 2010

sur le marché (place Bombail)

à Plaisance du Touch

Vos commentaires sont les bienvenus.

 

Pétition pour des modes d’accueil de qualité des jeunes enfants - Pas de bébé à la consigne !!!

La volonté des Pouvoirs Publics de développer l’offre d’accueil du jeune enfant avec la création de 200 000 places d’accueil d’ici à 2012 est légitime. Mais les propositions de modification du décret du 20 février 2007, relatif aux établissements et services d’accueil, si elles sont maintenues, s’orientent vers une dégradation de la qualité d’accueil du jeune enfant.

Les dispositions suivantes seraient ou pourraient être prises :

  • Diminution de la qualification du personnel
  • Projet de jardin d’éveil confirmé
  • Augmentation des capacités d’accueil en surnombre portées à 20% au lieu de 10% actuellement.

La pétition précise que toute évolution du dispositif des modes d’accueil pour les enfants et leurs familles doit reposer sur les principes suivants :

  • Respect du développement singulier de chaque enfant
  • Socialisation et éveil
  • Professionnalisation des adultes travaillant auprès des enfants

En un mot, accueil de qualité, et non gardiennage et « mise à la consigne ». De plus, chaque famille doit pouvoir accéder au mode d’accueil de son choix, et sans barrière financière, ce que ne garantit pas le projet de décret.

Accéder à la pétition ICI

 

"Portes de Gascogne" : 1840 signatures de la pétition pour demander un référendum. La démocratie participative séduit les citoyens de Plaisance du Touch.

A ce jour, 1840 signatures, soit 16% des électeurs inscrits sur les listes électorales de Plaisance du Touch, ont été recueillies sur notre pétition demandant un référendum d'initiative locale. Qu'ils soient pour ou qu'ils soient contre le projet des "Portes de Gascogne", les citoyens de Plaisance du Touch accueillent favorablement cette démarche de démocratie participative.
Nous sommes confiants et nous obtiendront le nombre de signatures nécessaires (20% des électeurs inscrits sur les listes électorales) pour que nous puissions demander au Maire d'inscrire l'organisation de ce référendum à l'ordre du jour du conseil municipal de la rentrée.
En allant à la rencontre des habitants de Plaisance, il nous est apparu qu'un nombre important de nos concitoyens ignorent qu'une enquête d'utilité publique a lieu en ce moment (du 7 juillet au 13 août) à propos de ce projet.
Il est bien sûr important que les citoyens de Plaisance du Touch (et d'ailleurs) aillent exprimer leur avis par écrit sur les registres ouverts à cet effet lors de cette enquête d'utilité publique qui se tient dans les locaux de la Mairie, rue Maubec.

 

"les Portes de Gascogne"

Donner la parole à la population

Par courrier en date du 2 avril 2008, puis à de nombreuses reprises, nous avons demandé que soit organisé un référendum d'initiative locale pour que les habitants de la commune se prononcent sur le projet de centre commercial "Les Portes de Gascogne" sur le plateau de la Ménude.
Pourquoi cette consultation des populations concernées et en particulier celle de Plaisance du Touch?

Générateur de nuisances ou pas, ce projet aura des conséquences majeures sur la qualité de vie de nos concitoyen(ne)s.

C’est donc à la population de se prononcer sur ce projet, dans le cadre de la participation citoyenne.

Comment ? Par le référendum d’initiative locale.

Lire la suite...