Une société où le chômage est tenu pour inévitable, où les inégalités s’accroissent, où les discriminations deviennent le lot commun, où les individus sont le jouet de décisions qui leur échappent.

Une société où la concentration des pouvoirs et de la richesse entre les mains de quelques uns, au détriment du bien-être et de la citoyenneté du plus grand nombre, ne fournit pas de bases acceptables pour vivre ensemble.

Nous voici donc devant un choix : ou bien nous poursuivons dans la même veine, ou bien nous changeons de cap.

Le « Collectif de gauche, alternatif et citoyen », de Plaisance du Touch, propose de construire avec vous, tous ensemble, au niveau local, ce changement de cap avec des mesures concrètes, la capacité et la volonté politique de les mettre en oeuvre.

Nos valeurs sont celles de l’égalité, de la solidarité et de la démocratie, qui font du libre développement de chacun-e la condition du libre développement de tous.

Que pouvons-nous, que voulons-nous dès aujourd’hui, pour les habitants de Plaisance du Touch ?

Avant tout, changer l’ordre des priorités en se dotant de moyens pour affirmer une volonté collective et impulser un nouveau type de gestion municipale, notamment par :

• La route des « calèches » du XIXème siècle (départementale 632) est saturée. Le développement des transports collectifs (une absolue nécessité) passera par l’utilisation prioritaire des sites déjà réservés à de futures 2X2 voies (voie Artérielle Ouest et voie du Canal St Martory pour rejoindre Basso Cambo, notamment).

• Un urbanisme maitrisé, guidé par la réaffirmation du lien nécessaire entre justice sociale et préservation de l’environnement. En abordant aussi de façon démocratique et sociale les enjeux et les défis du réchauffement de la planète.

• L’intégration dans notre projet municipal, comme des questions majeures :
- Le rôle et l’avenir des jeunes.
- Le développement des solidarités intergénérationnelles.

• La mise en chantier d’un programme « éducation et culture », guidé par :
- la laïcité et une réelle mixité sociale, pour mettre fin aux inégalités scolaires.
- une ouverture à toutes et à tous aux arts et œuvres de l’esprit.
- la possibilité à chacun-e de maîtriser toutes les technologies de communication.
- le développement d’une démocratie culturelle, associant citoyens et professionnels.
- la diversité culturelle, facteur de mixité sociale (ex : la culture occitane).

• La concrétisation de l’égalité et de la solidarité entre tous les citoyens en matière de santé et de prévention, avec la mise en place d’une « veille sanitaire et sociale » en milieu scolaire et auprès de la petite enfance, ainsi que la lutte contre la maltraitance et l’intégration des enfants porteurs de handicap.
Une politique municipale de santé qui doit donner lieu à un financement adéquat et pérenne de toutes les institutions concernées (ministères, collectivités territoriales, etc.).

L’objectif du « Collectif de gauche, alternatif et citoyen », c’est une gestion de la commune, intégrant les valeurs de l’écologie, en orientant les ressources autrement, pour une qualité de vie égale pour tous et toutes, quelle que soit l’origine ou le statut.


? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ?


Notre méthode de gestion

1) UN ÉTAT DES LIEUX

• Un bilan financier (recettes, dépenses, dettes)
• Programmes engagés (incontournables, révisables)

2) UN AUDIT CITOYEN (rencontre avec toutes les associations)

• inventaire des demandes prises en compte par la Mairie (niveau de réalisation, nature et montant des subventions)
• enregistrement des nouveaux projets (coût, financement communal et/ou autres)

3) ÉLABORATION DU PROJET MUNICIPAL

• classement des projets retenus (coût et financements)
• calendrier de réalisation (annuel, pluriannuel)

4) COMMUNICATION A LA POPULATION DU PROJET MUNICIPAL

• enregistrement des propositions de modifications (retraits, ajouts)

5) VOTE DU CONSEIL MUNICIPAL


? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ?


Sans citoyens acteurs, aucune transformation sérieuse n’est envisageable. Nous ne disons pas : « Faites-nous confiance », mais « rassemblons-nous et bâtissons ensemble! »


Les 9 et 16 mars 2008


TOUS ENSEMBLE


UN CONTRAT CITOYEN POUR PLAISANCE DU TOUCH


? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ?