Le projet de loi dit « de mobilité et des parcours professionnels » va être examiné à l’Assemblée Nationale, à partir du 2 juillet.

Ce dispositif législatif est avant tout une attaque frontale contre le statut des fonctionnaires et les garanties qu’il représente pour tous les citoyens.

Ce projet de loi crée une nouvelle position visant à mettre en œuvre des licenciements massifs dans la Fonction publique, étend les possibilités de recourir à de la main d’œuvre précaire (alors qu’il y a déjà un million de non titulaires) et envisage de confier le recrutement et la gestion des contractuels aux sociétés d’intérim.

Un rassemblement est prévu aujourd'hui 2 juillet à 12h00- Métro Canal du midi, sortie du conseil général.

BONNE LECTURE.

Appel intersyndical fonctionnaires